AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Peste soit les alcooliques qui ne buvent pas. [James]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Seth Dreamare
Lame Noire
Lame Noire
avatar

Date d'inscription : 24/12/2009
Messages : 121
Age : 29
Localisation : Là où on voudrait qu'il soit
Fonction : ... Il est beau le nuage.
Humeur : Calme ♥

Feuille de personnage
~ Origine: Gaïa' land
~ Relations:
~ Aptitudes:

MessageSujet: Peste soit les alcooliques qui ne buvent pas. [James]   Sam 6 Mar - 10:07

Seth poussa la porte de son appartement avec un soupir soulagé tout en se détachant enfin de son ami. Le chemin n'avait pas été franchement long, mais avec un James qui ne s'était pas gêné pour chanter du mieux qu'il pouvait, et de la façon la plus fausse possible tout en s'appuyant sans une once de pitié sur lui, le trajet avait parfois eu l'air de prendre des allures de chemin de croix... Souvent même. Surtout lorsqu'ils avaient croisés une patrouille... Manquerait plus qu'ils se fassent embarquer car visiblement trop agités, et la journée était gagnée.. Mais non, ils étaient passés au loin, et Seth s'en était retourné avec son fardeau... Qu'il était presque tenté de menotter pour éviter qu'il fasse encore des bêtises... Le menotter... Mais pourquoi il ne l'avait pas fait dès le début, hein?! Ça lui aurait évité bon nombre de soucis et d'inquiétudes... Bon, d'accord, il était plus simple d'expliquer à quelqu'un que son camarade était passablement aviné que pourquoi il lui avait passé des menottes et le tirait à sa suite, après l'avoir bâillonne, cela va de soi, mais en tout cas, cela auraient été ses nerfs qui l'en auraient remercié... Ou pas, car James aurait sans doute cherché, et trouvé, il lui faisait confiance pour cela, un moyen de se venger.

Enfin, inutile de ressasser le passé, et les fantaisies de son ami, car il sentait que ce n'était pas la dernière, et loin d'être la pire, et le jeune noble pénétra dans son appartement. C'était un endroit assez spacieux, même si on ne pouvait pas le dire décoré avec goût, pour la simple et bonne raison qu'il ne le décorait pas. Un canapé, une fenêtre avec des rideaux de soie claire juste pour dire qu'il y en avait, une table et des chaises en bois, et une bibliothèque qui couvrait tout un pan de mur, c'était à quoi ressemblait son salon. Toute la journée, il trempait dans les fastes et le luxe ostentatoire de la cour, à un point que parfois il en avait l'envie de vomir, alors quand il se réfugiait dans son "antre", il aimait à opérer un retour aux sources et à la simplicité. D'ailleurs, tout était tellement simple que rien n'était en désordre. Il n'y avait rien à déranger aussi. Un paradis d'ordre et de propreté, personne n'osait penser trouver cela chez un homme célibataire, hein? Et pourtant, il y avait une exception. Sa chambre.
Si vous entriez là dedans, vous comprendriez enfin la notion de bordel primitif. Car là bas, on ne voyait que peu le sol, entre les vêtements, les feuilles, les livres, les cordelettes, coussins, dessins et armes. C'était à se demander comment le brun avait fait pour ne pas s'ouvrir les pieds, vu qu'il marchait constamment pieds nus chez lui, alors que les dagues, les aiguilles et les stylets traînaient en toute liberté par terre. L'instinct du bordélique sans doute.

Seth ôta sa veste et la jeta négligemment sur le canapé avant de faire jouer son épaule fourbue.

-Fais comme chez toi. Tu veux quelque chose à boire ou à manger? Demanda t-il en se servant un verre d'eau.

Trempant ses lèvres dans le liquide, il se retourna pour fixer son ami d'enfance. Maintenant qu'ils n'étaient que deux (sans arrière pensée, je vous vois tous venir), allait-il cesser son petit jeu, ou bien continuer encore? James était totalement imprévisible, et surtout capable de tout, alors il se méfiait. Et en même temps, il lui faisait confiance, cherchez la logique là dedans. Le brun n'arrivait toujours pas à comprendre comment c'était possible. Dix ans, c'était long, et pourtant... il l'adorait toujours autant, et il lui faisait une confiance aveugle. Les gens changent en dix ans, et on dit bien "loin des yeux, loin du cœur", mais cette situation semblait ne pas s'appliquer à lui. Décidément, le relationnel humain était un vrai mystère. Seth secoua la tête en soupirant. A quoi bon penser à des choses auxquelles on n'y peut rien, hein? Toutefois, il continuait de penser que c'était quelque chose de totalement déraisonnable, autant à cause du caractère de son ami que de sa propre situation. Enfin, la vie ne serait pas amusante si elle ne comportait pas sa part de risques, n'est ce pas?
Chassant définitivement ces pensées parasites de son esprit, Seth releva la tête et sourit à son hôte, un sourire un peu commercial, il fallait l'avouer. Chassez le naturel...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://eden-gakuen.forumactif.com
James Sabourin
♠ Your Nightmare ♠
♠ Your Nightmare ♠
avatar

Date d'inscription : 27/10/2009
Messages : 106

Feuille de personnage
~ Origine: ROYAUME DE GAÏA
~ Relations:
~ Aptitudes:

MessageSujet: Re: Peste soit les alcooliques qui ne buvent pas. [James]   Ven 12 Mar - 20:30

Bien entendu il fallait qu'il fasse le clown en chemin. Laisser Cael l'emmener chez lui n'allait pas être sans difficultés et comme James pouvait parfois être un bon acteur, il ne s'empêchait que très rarement de s'amuser avec ceux qu'il savait assez endurants. Bref, il venait de se payer la tête de Cael en public et il le savait. Bien qu'il soit chevalier céleste, il était sous l'apparence d'un civil donc personne ne pouvait se douter de ce qu'il était vraiment, à moins de savoir comment le reconnaître bien entendu ou d'être lui-même un chevalier céleste. Il était un des seuls qui se promenait presque toujours vêtu de façon bien ordinaire. Ça lui permettait d'en apprendre d'avantage et de joeur les taupes comme il devait l'être.

James arriva donc à l'appartement de Cael, jettant un oeil autour pour bien observer le décor. À l'exception de la chambre, tout semblait être bien rangé... Déjà mieux que chez James qui, ne recevant jamais de visiteurs, avait pris l'habitude de faire de sa demeure un endroit où seul lui aurait pû se retrouver. Tant que rien n'était rangé, il pouvait retrouver tout ce qu'il voulait. Mais, quand quelqu'un touchait à son bordel, il ne trouvait plus rien. N'y-a-t'il pas une loi universelle pour ce genre de choses ? Une loi qui dit que c'est toujours comme ça ? Je sais plus trop... Peu importe... James sourit en voyant l'endroit et surtout la tête de Cael qui semblait un peu découragé malgré le rouge qui colorait ses joues à l'instant de l'arrivée. James n'osa pas regarder trop en direction de la chambre de Seth.

«Ça a l'air bien ici... Ça fait longtemps que t'as emménagé ?»

Question un peu banale mais c'était pas si bête que ça tout compte fait. Il enleva donc ses chausses pour aller prendre place sur le canapé mais il se leva lorsque celui-ci lui demanda s'il voulait à boire ou manger.

«De l'eau ?»

Puis James s'approcha de Seth par derrière et passa ses bras autour de sa taille faisant monter une main vers son torse et faisant descendre l'autre vers sa ceinture. Il se mordilla la lèvre inférieure en pensant à ce qui pourrait suivre.

«Hmmmm... Et là je peux jouer avec tes nerfs ?»

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Seth Dreamare
Lame Noire
Lame Noire
avatar

Date d'inscription : 24/12/2009
Messages : 121
Age : 29
Localisation : Là où on voudrait qu'il soit
Fonction : ... Il est beau le nuage.
Humeur : Calme ♥

Feuille de personnage
~ Origine: Gaïa' land
~ Relations:
~ Aptitudes:

MessageSujet: Re: Peste soit les alcooliques qui ne buvent pas. [James]   Ven 12 Mar - 23:48

-On y est plutôt bien, oui. On ne voit jamais les voisins.

Et pour cause, les voisins n'étaient jamais venu dans leur appartement. Pourquoi? Parce que, comme la plupart des nobles, ils achetaient quelque chose qui leur plaisait, et l'oubliait ensuite dans un coin de leur conscience, et dans un coin de quartier lorsque c'était trop gros pour être entassé sur une étagère. Mais pour le brun, c'était une aubaine. On ne pouvait pas dénoncer quelqu'un qu'on avait jamais vu. Pas plus qu'on ne pouvait voir à quelle heure il partait et rentrer, si il était couvert de sang ou parfumé au moment d'arriver, ou bien si il était accompagné, et qui l'accompagnait. Oui, vous n'avez pas rêvé la dernière partie de la phrase.
De plus, il pourrait bien créer le premier groupe de hard rock de l'histoire si il le voulait, il savait qu'il n'aurait pas des soucis de voisinages. Surtout que les murs étaient insonorisés.
En contrepartie, il était seul, et n'avait personne pour le dépanner le jour où il avait des soucis pour garder les gosses... Encore aurait-il fallu qu'il en ait. Mais partout comme c'était partit, ce n'était pas près d'arriver. Mais à quoi il pensait, lui? Seth sourit d'un air amusé. Amusé de lui même. Lorsqu'on savait rire de soi, on ne perdait plus le sourire.

-Ça fait bien deux, trois ans...

La notion de temps et de noms avait toujours été totalement abstraite pour le brun. Ce n'était pas de sa faute, et non plus de la mauvaise volonté. Juste qu'il ne parvenait pas à retenir. C'était comme ça, on n'y pouvait rien. Et puis, ça avait aussi ses avantages. On ne pouvait pas tirer d'une réponse floue des éléments qui se retourneraient contre soi après. Déformation professionnelle sans doute.

Du coin de l'œil, il le vit se lever, et ne put s'empêcher de détailler encore une fois rapidement sa silhouette. Que voulez vous, il avait beau être sage, Seth restait un garçon tout de même.

-De l'eau? Oui bien sHAAAAAAAAAAAAAN!! >//<

Il s'était retourné pour aller chercher de l'eau, et de ce fait ne l'avait pas du tout vu arriver. En revanche, il l'avait bien sentit, allez savoir pourquoi. Comme depuis le début, alors qu'il avait réagit pour un simple baiser, ses joues se colorèrent instantanément, faisant étrangement penser à un coucher de soleil. Mais elles décolorèrent doucement au fur et à mesure que son cœur retrouvait un rythme raisonnable, quoi qu'assez élevé pour la normale.

-James... Fit il dans un soupir, presque un murmure.

Un léger hoquet heurté lui échappa lorsque des doigts commencèrent à s'infiltrer dans une zone qu'on définirait aisément d'intime. Il détestait son corps. Beaucoup trop transparent, il était incapable de cacher ses réactions. Une de ses mans descendit, glissant sur la visiteuse, la caressa doucement, puis la saisit et la fit ressortir à l'air libre tandis que Seth se retournait et appuyait sur sa poitrine pour le pousser sur le canapé où il avait eu la bonne idée de s'assoir quelques instants auparavant. Il le suivait dans la descente, et c'est ainsi qu'il se retrouva installé à califourchon sur les cuisses de son ami.

-Hmmm.... Oui, joue donc avec mes nerfs... Susurra t-il avant de l'embrasser langoureusement.

Oui oui, c'était le même Seth qui, il n'y a pas une demi heure plus tôt était devenu cramoisi juste pour une pique amicale et le caressage d'un livre, et non non, il n'avait pas été possédé par un incube en cours de route. Il était conscient de ses actes, majeur et vacciné, et accessoirement tout à fait consentant. Seulement, James avait passé tout le trajet de son ivrognerie simulée à se frotter contre lui, ça l'avait déjà bien troublé. Et puisque ce salopiot n'avait pas du tout décidé de se calmer, ça n'avait pas calmé Cael non plus.
Il ne savait pas jusqu'à quel point James sous entendait l'idée de "jouer avec ses nerfs", et Seth était assez curieux de le savoir. Lui aussi était d'humeur joueuse ce soir, il fallait croire que c'était contagieux.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://eden-gakuen.forumactif.com
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Peste soit les alcooliques qui ne buvent pas. [James]   

Revenir en haut Aller en bas
 
Peste soit les alcooliques qui ne buvent pas. [James]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Roulotte dela peste maison!
» Peste et Tempête, tandem de choc...
» (choquant) Un soit disant artiste ...(choquant)
» Séminaire intensif en peste + tétanos
» . le business reste le business . aussi agréable soit-il . [Dess']

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Order of the Celestial Knights :: ROYAUME DE GAÏA :: La Cité Médiévale :: * Quartier de la Noblesse * :: Appartement Seth Dreamare-
Sauter vers: