AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Je dois te dire... [Lelouch]

Aller en bas 
AuteurMessage
C.C.
Sorcière Grise
Sorcière Grise
avatar

Date d'inscription : 23/01/2010
Messages : 38

MessageSujet: Je dois te dire... [Lelouch]   Ven 19 Mar - 11:25

"Le sourire du roi s’agrandit et devint joueur, ses yeux s’illuminant d’une lueur de pure défi, une leur que j'aime tellement, il devint le prédateur quand à moi je devenais sa proie, et il n’allait pas la laisser filer de si tôt. Oh bien sûr, il allait lui laisser un peu d’avance, lui laisser croire qu’elle pourrait s’enfuir. Sinon où était le jeu ? Le plus important dans ce genre de jeu n’était pas la capture mais bel et bien la chasse." Je ferma le livre que je lisait et fixa l'horloge, Lelouch n'était pas encore rentré, chose qui m'inquiété a chaque fois... Je soupira et me leva, vétu d'une robe, simple mais pourtant si belle, elle mettait en valeur mes formes de jeune femme mais surtout mes yeux, qui aujourd'hui reflété de l'inquiétude. Je me dirigea vers la cuisine, prit deux tasses et commença a faire chauffé l'eau pour du thé. Je me poser pleins de questions mais surtout une.... Ou était ma petite Nanaly? Sortant de mes pensés, je prit l'eau et les tasses et retourna dans le salon finir mon livre "Le roi se mit a ma poursuite, me joignant des fois a mes rires, il arriva vers moi puis pour ensuite me laisser prendre encore de l'avance. A chaque fois qu'il tenté de m'attraper, j'esquivais en riant, puis me remettais a courir. J'étais la seule a avoir cette intimité avec le roi, pourquoi? Il adoré jouer et moi aussi, nous étions si semblable... Si innocent aux yeux de tous et pourtant pas si innocent quand on savait le prix de celui qui attraperais l'autre... A ce moment le prix pour le roi si il réussissait a m'attraper, était comme toujours, mon corps pour une longue nuit d'amour & de plaisir, comme il aimait. Je me retourna et.. Plus personne. Il avait du prendre un passage secret, je sourit et me remise a courir vers le chasseur en riant puis quand je l'aperçut, je courra vers lui et lui sauta dans les bras en riant tel une enfant. Je lui sourit et le fixa dans les yeux. -Il me semble que sa majesté a gagné aujourd'hui. Je lui sourit, essoufflé par cette course et rit en me reculant contre le mur. Le chasseur était devant sa proie, sa proie elle, n'avait aucunement peur de son chasseur. Non je ne craignais pas le roi après tout, je l'aimais non? Quand il s'approcha de moi, je m'avança et vint lui mordre doucement le lobe de l'oreille en souriant. -Je tien a vous donnez votre récompense majesté." Je soupira, comment des livres comme cela était censé nous divertir? Une respiration se fit derrière moi, je sourit alors.

    -Tu sais que c'est pas bien de faire peur à une demoiselle Lelouch?


Je rit doucement, me retournant vers lui.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lelouch Lamperouge
~ The Black King ~
~ The Black King ~
avatar

Date d'inscription : 18/07/2009
Messages : 183
Age : 27
Localisation : Royaume de Gaïa
Fonction : Lieutenant CK
Humeur : Normale...

Feuille de personnage
~ Origine: Noblesse Impériale
~ Relations:
~ Aptitudes:

MessageSujet: Re: Je dois te dire... [Lelouch]   Lun 22 Mar - 17:49

Le printemps étaient bientôt aux portes de la Cité Médiévale. Les branches des arbres commençaient peu à peu à se couvrir de bourgeons. Les gens accueillaient la nouvelle saison avec un enthousiasme rare... après tout l’hiver avait rude et long cette année. La forêt était encore silencieuse et calme. Les oiseaux chantaient timidement alors que le soleil commençait à décliner à l’ouest. Un cavalier enveloppé dans une cape noire arpentait les sentiers. Sa journée avait été particulièrement longue... et agaçante ! Il y avait bien une chose qu’il ne supportait pas mais alors vraiment pas... C’était que les choses ne se déroulent pas comme il l’avait planifié ! La journée devait être relativement calme, une mission de routine banale et sans anicroche. Mais c’était sans compter sur cette fichue Elite de Sammaël. Un homme avait fichue la zizanie et avait bien faillit assassiner un notable de grande importance. Heureusement ce jour là plusieurs chevaliers de l’Ordre des Celestial Knights étaient présent... mais le criminel avait été assez rapide et malin pour se sauver. Cette idée ne cessait de faire fulminer le jeune homme. C’était de la faute de ce noble qui avait ordonné a sa garde personnelle de le capturer. Les chevaliers c’étaient alors querellés pour savoir qui devait capturer l’assassin et résultat… ce dernier s’était échappé. Le jeune chevalier devait rendre des comptes... tout ça à cause d’un fichue noble prétentieux ! C’était rageant ! La mine sombre le cavalier arriva à l’entrée de la Cité Médiévale...

~*~

Les ténèbres de la nuit commençaient à recouvrir la ville. Les habitants allumaient des bougies dans les chaumières ainsi que dans les tavernes. Les boutiques qui longeaient la grande avenue étaient fermées et seule quelque personne circulait encore dans la cité. Les sabots de la monture martelaient les pavés à un rythme régulier… ni trop lent ni trop rapide... Le jeune chevalier avait envie de rentrer chez lui… et en même temps quelque chose le freiner. Sa petite sœur ne serait pas à la maison ce soir... Il aurait tant aimé voir son sourire chaleureux. Un sourire simple mais doux... Un remède miracle contre sa mauvaise humeur ! Un idée lui effleura l’esprit ! Pourquoi ne pas lui rendre visite chez son amie ?! Mauvaise idée... il passerait officiellement pour le grand-frère qui couve un beaucoup trop sa cadette... Un voile sombre se déposa sur son visage alors qu’il arrivait dans le Quartier réservé à la Noblesse. Les maisons étaient toutes plus belles les unes que les autres. En haut de la colline le jeune homme arriva enfin chez lui. Sa demeure était plus modeste que les autres mais avait un style bien particulier... un style britannien... Le Majordome de la maison débarrassa son maître de son manteau et alla préparer le repas. Le jeune homme pénétra dans un salon et poussa un petit soupire de soulagement. Il était enfin chez lui au chaud... tranquille... sans personne pour le déranger. Une voix résonna au centre de la pièce. Une voix particulière presque mystérieuse que le chevalier connaissait parfaitement. Une jeune femme aux cheveux vert tilleul était assise dans un fauteuil. Un livre – sans doute un roman – reposait sur ses jambes. La demoiselle était vêtue d’une robe simple à l’aspect satiné mais ayant la particularité de faire ressortir son incroyable regard doré !

« Bonsoir C.C... désolé de t’avoir effrayé... même si je doute sincèrement que se soit le cas... »

Lelouch laissa échapper un rire quelque peu sarcastique. Après tout la jeune femme était une sorcière... et pas n’importe laquelle ! Cette dernière lui avait tout enseigné sur la nature, ses pouvoirs et ses mystères. Il doutait sincèrement qu’il puisse un jour la surprendre. Il traversa la pièce et vient s’assoir en face de la jeune femme.

« J’espère que ta journée a été plus agréable que la mienne... »

Une once de colère mêlée d’agacement traversa son visage.

_______________________

~ Celui qui tue doit se préparer à être tué à son tour.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Je dois te dire... [Lelouch]
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Order of the Celestial Knights :: ROYAUME DE GAÏA :: La Cité Médiévale :: * Quartier de la Noblesse * :: ~ Maison des Lamperouge-
Sauter vers: