AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 ~ Lelouch Lamperouge ~

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Lelouch Lamperouge
~ The Black King ~
~ The Black King ~
avatar

Date d'inscription : 18/07/2009
Messages : 183
Age : 26
Localisation : Royaume de Gaïa
Fonction : Lieutenant CK
Humeur : Normale...

Feuille de personnage
~ Origine: Noblesse Impériale
~ Relations:
~ Aptitudes:

MessageSujet: ~ Lelouch Lamperouge ~   Mer 12 Aoû - 23:39

~ LELOUCH LAMPEROUGE ~





▪ Nom : LAMPEROUGE
▪ Prénom : Lelouch
▪ Surnom : LULU – The Black Prince – The Black King – Knight of Justice
▪ Ancien Nom : Vi BRITANNIA

▪ Age : 18ans
▪ Date de Naissance : Le 5 Décembre
▪ Signe du Zodiaque : Sagittaire
▪ Groupe Sanguin : A
▪ Taille : 1m78
▪ Cheveux : Ebène
▪ Yeux : Améthyste
▪ Peau : Chair

▪ Sexualité : Ce n’est pas sa priorité...
▪ Seme ou Uke : Mystère...
▪ Origine : Fils de Charles Di Britannia et de Marianne Vi Britannia.
Onzième prince du Saint Empire Britannien, prétendant au Trône.
▪ Groupe : Chevaliers Célestes
▪ Liens :
Gilbert ~ Grand Frère de Coeur
Suzaku ~ Ami d'enfance

*~*


▪ Physique :
Le corps de Lelouch est particulièrement fin. Son visage est ovale et fin. Ses cheveux ébène sont épais, d’un noir pur et profond, avec parfois des reflets violacés. Ses yeux oscillent entre le lilas clair et le violet passé, légèrement en amande, sont aussi éclatants qu’une pierre précieuse. C’est d’ailleurs ses yeux améthyste, pourvu d’une certaine transparence que l’on remarque immédiatement lorsqu’on le regarde. Son regard semble vous transpercer, comprendre qui vous êtes, ce que vous cachez dès qu’il pose les yeux sur votre personne. Son nez est petit et fin. Lelouch possède une multitude de sourire, plus faux les uns que les autres, mais possédant tous la même la capacité de vous envouter et à vous berner ! Il est rare de voir son véritable sourire. Celui-ci vous transcende et vous fait savoir que vous êtes unique à ses yeux. Très peu de personne on la chance de voir ce sourire, le sourire de son enfance... Son sourire emplie espoir et de bonté. Lelouch, n’est pas un jeune homme très musclé... Ses muscles sont gracieux et longilignes. Lelouch n’est pas un grand sportif, n’ayant pas beaucoup d’endurance. La chance qu’il déteste par-dessus tout dans les efforts physiques c’est courir... Le jeune homme à la peau pâle, légèrement incanadin doré. Ce jeune homme est irrésistible. Il ne passe jamais inaperçu pour son plus grand malheur. Il est beau comme un Adonis. Son sourire peut charmer n’importe qui, quelque soit le sexe de la personne, son âge... Personne ne reste insensible face à sa beauté angélique qui semble fragile presque éphémère. On a envie de caresser ses cheveux, aussi soyeux que la soie. Toucher sa peau douce. Humer son parfum délicat et enivrant. Le jeune homme attire de nombreuse jeune fille plus belle les unes que les autres. Il a d’ailleurs du refuser de nombreuses avances de jeunes filles de bonne famille, au risque de déclencher de graves hostiles entre les grandes familles du Royaume. Il n’est pas rare que son physique longiligne et éphèbe attire la gente masculine. Cela entraine souvent le jeune Lelouch dans des situations embarrassantes qu’il n’apprécie pas. Pourtant aussi merveilleuse soit sa personne, il se parfois dégage de Lelouch de la tristesse, de la mélancolie. Lorsque le tonnerre gronde et que le jeune homme est seul, ce dernier se laisse aller à la nostalgie, ressassant son enfance. Son corps se fige comme si son être était devenu une statue de marbre. Ses yeux sont emplis de chagrin et d’amertume. On peut y desceller un soupçon de colère. Car aussi sympathique et galant qu’il puisse être, Lelouch renferme une immense colère au fond de lui. Si la situation l’exige cette animosité, la rancœur qu’il a envers ce monde ressort, métamorphosant son visage angélique. On découvre un tout autre jeune homme, un sourire perfide assombrit son visage, ses yeux sont emplis de machiavélisme et son rire diabolique pourrait faire effrayer Satan lui-même. Lelouch n’est pas quelqu’un de mauvais, mais il s’agit là d’un masque qui le protège des dures réalités de la vie. Lelouch possède une allure noble et remplie de fierté. Il est conscient de l’image aristocratique et élégante qu’il projette, et sait en tirer partie. Néanmoins il est également enveloppé d’une aura troublante et attirante à la fois. Il est élégant et naturellement gracieux, ce qui force l’attention et suscitent le respect.


*~*


▪ Caractère :
Lelouch aime rassembler et prêcher pour la bonne entente et la tolérance. Dieu semble lui avoir donné une connaissance parfaite des sciences. Il peut aborder de nombreux sujets, tout l’intéresse et il est avide d’apprendre. Mais c’est souvent avec envie que son entourage le regarde : il est brillant, simple et sans prétention, et partage généreusement ses connaissances. Un comportement irréprochable qui a de quoi susciter la jalousie. Au fils du temps, il a appris à s’entourer de personnes de confiance. Malgré tout, cette situation le fragilise. Il agit dans le doute et dans la peur d’être à nouveau abandonné, ce qui le retarde à passer à l’action.

Lelouch possède une grande force intérieure qui le pousse à explorer les mondes magiques et spirituels. Il sait voir et entendre et peut transformer l’insignifiance des choses en moments magiques et fabuleux. C’est un faiseur de miracle... Une de ces grandes qualités est sa facilité à partager sa vision, permettant aux êtres qu’il aime de ressentir avec plus d’émotion et de profondeur les évènement et situations de la vie courante. C’est une personne sensuelle et un « jouisseur » sensible à tout ce qui est beau et qui vit. C’est un protecteur naturel et on l’associe souvent dans un groupe au coté paternel pour sa chaleur enveloppante et sa propension à rassembler. Il vit dans le présent et évite de cultiver le souvenir stérile ou douloureux : il s’en sert plutôt pour se faire un meilleur lendemain...

On le perçoit généralement comme un être fort et courageux, ce qui nous empêche de comprendre ou de voir sa grande sensibilité. Il devra apprendre à faire des choix de vie drastiques pour pouvoirs s’exprimer et s’épanouis. Ce sera de s’entourer de gens à l’esprit ouvert et généreux, même si parfois une indépendance et une certaine forme de solitude sera souhaitable. Il est parfois « dur à suivre » et ses compagnons devront être aussi actifs que lui pour garder son respect et son intérêt. Expressifs et efficace, il préfère aller droit au but et dire exactement ce qu’ils pensent, quitte à manquer de diplomate. Lorsqu’il a quelque chose à dire, il ne prendra pas de gant et vous dira le fond de sa pensée. C’est une personne franche et droite !

Rusé, intelligent, vif et plein de flair. Lelouch est depuis toujours un fin stratège. La première chose qu’il a appris à faire est sans doute à jouer aux échecs, bien avant de savoir marcher… Il arrive à prendre en compte un ensemble de données complexes, les facteurs extérieurs et met au point une multitude de stratégie. Il est capable d’anticiper les mouvements de ses ennemis. On se demande parfois s’il ne serait pas doué d’un quelconque pouvoir de prémonition. Il lui arrive de prévoir cinq à six coup que sont adversaire est susceptibles de faire, que ce soit lors d’une partie d’échec ou bien lors d’un duel. Il est rare de surprendre ce jeune homme. Peu de personne sont en mesure de lui tenir tête lorsqu’il s’agit de jeux de réflexion.

Lelouch fait preuve d’une effervescence intellectuelle peu commune. Il a la capacité de trier, classer, vulgariser les nombreuses connaissances qu’il a récoltées dans ses innombrables voyages. Il aime retrouver le confort et l’élégance de son foyer. Son sens de l’esthétisme le fera s’entourer de couleurs chaudes et vibrantes. Car il attache de l’importance à l’image qu’il projette ainsi qu’à sa respectabilité. L’aspect double de sa personnalité se manifeste aussi dans l’adage suivent : Connais toi toi-même et tu connaitras l’Univers. Il est en effet très tôt attiré par la philosophie, les religions, les sapiences diverses.

Son esprit original, inventif et curieux le force à aborder les choses d’une façon personnelle et souvent non traditionnelle. Il a de la facilité à se projeter dans un autre monde, mais s’il le faire c’est uniquement pour ramener des solutions originales à des problèmes. Il passe souvent par la matière pour exprimer sa création ou son inventivité parce qu’il sait que la réalité génère une configuration dynamique, compréhensible pour la majorité des humains. Ainsi, malgré le fait qu’il soit d’une lucidité extrême, plusieurs considèreront qu’il est d’une imagination débridée. Pour lui, la seule façon de tirer profit des leçons du passé consiste à intégrer la notion d’avenir dans l’instant présent, pour en faire des sujets d’actualité et des pistes de réflexion pour poser les fondements d’un mieux-être actuel.

*~*

_______________________

~ Celui qui tue doit se préparer à être tué à son tour.


Dernière édition par Lelouch Lamperouge le Dim 14 Nov - 1:13, édité 8 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lelouch Lamperouge
~ The Black King ~
~ The Black King ~
avatar

Date d'inscription : 18/07/2009
Messages : 183
Age : 26
Localisation : Royaume de Gaïa
Fonction : Lieutenant CK
Humeur : Normale...

Feuille de personnage
~ Origine: Noblesse Impériale
~ Relations:
~ Aptitudes:

MessageSujet: Re: ~ Lelouch Lamperouge ~   Mer 12 Aoû - 23:40

▪️ Histoire :

« Le jour de ta naissance, il neigeait, car le Ciel était triste de perdre son plus bel Ange. »

*~*


La nuit est froide, les gouttes de pluies finissent par se transformer en de magnifiques flocons. Une blancheur immaculée vient s’amonceler dans les jardins du Château, plongeant ce dernier dans un calme sidérale. Personne ne bouge, tous sont anxieux, en particulier le Maître des lieux. Ce n’est pourtant pas la première fois qu’il vit cette scène. Pourtant cette fois-ci il y a quelque chose d’unique. La femme qu’il aime va donner naissance à leur premier enfant. La neige ne semble pas s’arrêter, mais n’étouffe pas pour autant les cris dans la chambre de l’Impératrice. Soudain la chambre fut plongée dans un silence inquiétant. Les traits de l’Empereur se figent, que Diable peut- il bien se passer ? Est-ce que... Comme pour soulager l’assemblée qui attend derrière les lourdes portes des appartements de l’Impératrice, un cri plein de vie se fit entendre. « C’est un garçon ! C’est un très beau garçon votre Majesté » s’empresse de dire une des sages femmes à l’Empereur. C’est ainsi que le 5 Décembre 342 a.p.t.c naquit le onzième prince Lelouch Vi Britannia, fils de l’Empereur Charles di Britannia et de l’Impératrice Marianne Vi Britannia.

*~*

« Qu'ils sont beaux d'innocence et qu'ils sont beaux d'espoir »
« Qu'ils sont beaux de jeunesse, qu'ils sont tristes d'y croire. »

*~*


Lelouch était un petit garçon plein de vie et se fut avec une immense joie qu’à l’âge de deux ans, il accueillit sa petite sœur Nanaly. Si Lelouch ressemblait à sa mère, sa petite sœur avait hérité des cheveux châtain de son père. L’Empereur avait de nombreux enfants mais ceux les plus à même de pouvoir succéder à leur père étaient un cercle très fermé. Lelouch avait deux grands frères Schneizel et Clovis. Il s’agissait en réalité de demi-frère. Schneizel était le plus âgé et avait déjà le sens des responsabilités qui incombait à son rang de prince. Clovis était rêveur, se moquant de la politique, préférant s’adonner à l’art et plus particulièrement à la peinture. Il avait également une grande sœur, Cornelia, qui vouait une admiration sans commune mesure à Marianne. Cette dernière avait une petite sœur du même âge que Lelouch. Elle était innocente, douce et joyeuse. Le jeune garçon aimait énormément, Euphemia.

Tous venaient régulièrement dans la Villa de l’Impératrice. Lelouch, Euphemia et Nanaly étaient inséparables. C’était d’ailleurs le surnom que les domestiques du palais leurs donnaient… Les inséparables faisaient souvent des bêtises. Des éclats de rire résonnaient dans les couloirs du Palais, les trois enfants couraient, créant une sacrée pagaille autour d’eux. Ils renversaient des vases, laissaient s'échapper les chiens de chasse, tombaient dans les bassins du Jardin, cachaient la cape de Cornelia, volaient les pinceaux de Clovis... Les adultes savaient à quoi s'en tenir quand ils voyaient Euphemia avec un sourire espiègle, Lelouch avec un air calculateur, et Nanaly qui répétait "Il ne faut pas". Mais ils ne se sentaient pas le courage de les arrêter. Leurs bêtises leur auraient manqué.

Les journées étaient toujours radieuses dans la Villa de Marianne. Lelouch s’amusait à jouer aux échecs avec ses frères. Un sourire radieux apparaissait sur son visage à chaque fois qu’il battait Clovis. Ce dernier hurlait de fureur, jurant qu’il gagnerait la prochaine fois. En revanche ces parties contre Schneizel était beaucoup plus compliqué, Lelouch n’arrivant jamais à gagner face à lui. Son visage était si sérieux que Marianne avait peur que son fils devienne vieux avant elle, arrachant des éclats de rires aux jeunes princesses qui observaient les parties. La vie y était paisible. Un printemps, lorsque Lelouch allait avoir dix ans, Clovis profita de la clémence du temps pour peindre un portrait de Marianne et de ces deux enfants. Une peinture douce, avec des couleurs chaudes et chatoyante.



Lelouch aimait bien le palais. Il s'y amusait bien, il y était heureux. Il adorait jouer avec Nanaly et Euphemia, affronter Schneizel aux échecs, provoquer Clovis, discuter avec sa mère, se moquer de Cornelia. Il ne connaissait pas d'autre endroit que ce château. Alors, comme il avait beaucoup de livres, il lisait. Il aimait lire, car il découvrait des nouveaux pays, inconnus, merveilleux. Un jour il avait lue une histoire à sa petite sœur. Cette dernière parlait d'une princesse emprisonnée. Il n'avait pas pu s'empêcher de se comparer à elle. Lui aussi, était enfermé dans une cage dorée...

*~*

« Une larme de désespoir est un cri si puissant que même un sourd peut l'entendre. »

*~*


Lelouch était particulièrement heureux ce soir là. Euphemia était venue passée l’après midi dans la résidence de Marianne et pouvait rester dormir. C’était une nuit d’orage, Nanaly et Euphemia avaient peur du tonnerre et elles demandèrent à leur frère s’il voulait bien passé la nuit avec elle. Il accepta immédiatement. Les trois enfants c’étaient chamaillés avant d’aller ce coucher. Nanaly ne voulait pas aller se coucher et alors que Lelouch l’attrapa gentiment, la petite fille remarqua une assiette à l’effigie de Marianne que possédait Euphemia. Nanaly voulait avoir cette assiette mais Lelouch lui dit qu’elle était à Euphemia. Le jeune garçon et sa petite sœur se chamaillèrent et au final, l’objet si précieux fut cassé. Lelouch présenta sur le champ ses excuses à sa sœur et demanda à Nanaly d’en faire de même. Cette dernière était en pleure. Euphemia avait un sourire radieux et disait qu’elle était contente. L’assiette avait été cassé en deux, elle donna à Nanaly une des partie comportant le portrait de l’Impératrice Marianne. La petite Nanaly sauta au cou de sa grande sœur sous le regard heureux de Lelouch. Pour lui rien ne pouvait troubler sa vie et son bonheur.

La Villa Impériale était silencieuse, tout le monde dormait. Lelouch n’avait pas entendu sa petite sœur Nanaly se réveiller. Cette dernière voulait rejoindre le lit de sa mère. Elle fut surprise de ne pas trouver celle-ci dans son lit. Un bruit discret se fit entendre en bas des escaliers, on pouvait clairement entendre des gens discuter. Nanaly descendit et aperçût sa mère de dos. Tout se passa très vite, la petite fille murmura quelque chose, sa mère se retourna surprise, ordonnant à sa fille de remonter au plus vite. Un éclair déchira le ciel noir alors que le sang souilla le sol du Palais.

Le matin, Lelouch ne vit pas sa sœur entre lui et Euphemia. Cette dernière dormait encore, le jeune garçon se leva donc doucement afin de ne pas la réveiller. Ou pouvait être Nanaly ? Surement avec sa mère en train de déjeuner. Il alla se changer et sortie de la chambre. Il était tôt, pourtant les domestiques s’agitaient en tout sens. Quelque chose clochait. Lelouch aperçut une lueur de terreur dans leurs yeux. Que diable se passait-il ? Soudain le jeune prince au un mauvais pressentiment, il commença a marché dans les couloirs d’un pas pressé. Une jeune femme aux services de l’Impératrice lui demanda de retourner dans sa chambre. Lelouch l’ignora et accéléra, il courrait désormais. On lui parlait, mais cela n’avait guère d’importance à ses yeux, tout ce qu’il voulait savoir c’était où était sa sœur. Quelqu’un essaya de l’arrêter mais les yeux améthyste du garçon le foudroyèrent sur place et il s’écarta. Lelouch s’avança, en haut des escaliers et son regard se porta sur la tache rouge en bas. Un corps inerte gisait en son centre, il s’agissait du corps sans vie de l’Impératrice. Lelouch écarquilla les yeux et un cri de souffrance déchira le silence macabre qui planait sur la demeure...

*~*

« Un éclair a zébré le ciel pourtant bleu, un ange s'est-il mis en colère ? »

*~*


Lelouch ne pleurait jamais, pour plusieurs raisons en faite. Premièrement parce qu'elle était un prince, et il devait bien se comporter en public, sans jamais faillir à sa tâche. Mais aussi parce qu'il n'avait aucune raison de pleurer. Le jeune garçon avait toujours été heureux, rien ne lui manquait. Mais là, maintenant, il ne pouvait pas s'en empêcher. Car Marianne, sa mère était morte et sa sœur avait perdue la vue. Plus rien n’avait d’importance à ses yeux, il resta plusieurs jours sans parler à personne, fixant un des portraits de sa famille peint par Clovis. Son esprit si vif auparavant ne fonctionnait plus. Plus rien n’a importance... Rien... A mesure que le temps passait, la triste vérité s’insinua dans les veines du garçon comme un poison. Ses larmes se finirent par se tarirent.

Le prince de dix ans demanda à avoir une audience avec son père. L’astre solaire brillait dans le ciel azure et pas un nuage ne venait entacher ce dernier. On annonça le prince, ce dernier entra dans la salle du Trône, il marcha fière et digne alors que les chuchotis de la cours ne faisaient que croitre à chacun de ces pas...

« On raconte que l’Impératrice Marianne a été assassinée »
« Un assassin aurait difficilement pu s’introduire dans son Palais »
« C’est effrayant, qui est derrière tout ça ? »
« Une autre épouse jalouse ? »
« Le Prince Lelouch ne semble pas affecter de la mort de sa mère... »
« Des rumeurs disent qu'il s'agit d'assassin de l'Empire de Lumire ! »
« Sa Majesté Lelouch ne pourra peut être plus prétendre au Trône maintenant que l’Impératrice est morte »
« J'ai également entendu dire que l'Elite de Sammaël était liée à la mort de sa Majesté»
« Et sa sœur la Princesse Nanaly ? »
« Elle est aveugle et sera inutilisable pour l’arène politique, comme c’est dommage... »


Lelouch ne pouvait plus contenir ce qu’il avait sur le cœur. Il avait toujours respecté son père, mais lorsque sa mère était morte, son père n’avait rien fait, et le jeune garçon ne pouvait pas lui pardonner. Lelouch sollicita son père, lui demandant pourquoi ce dernier n’avait pas protéger sa mère, sa famille. Son père lança un regard méprisant à son fils, et demanda qu’on fasse sortir l’enfant, l’Empereur ayant des affaires plus importantes à régler que des enfantillages. Lelouch n’en pouvait plus, son sang bouillonnait de raga. Pourquoi son père n’avait il pas rendu visite à sa sœur ? Son père le regarda et d’une voix morne répondit qu’il n’y avait pas de place pour les faibles dans la famille Impériale. Le jeune garçon écarquilla les yeux. Une vague de colère le submergea.

« ...Faible... FAIBLE ? Alors je renonce à mon Titre ! »

L’assistance était surprise, personne s’osa bouger.
L’Empereur se leva, on pouvait lire un éclat de fureur au fond de ces yeux.

« Vous êtes mort... Vous êtes mort à l’instant de votre naissance ! Je vous ai tout donné ! »

Lelouch eu peur de son père pour la première fois de toute son existence.
Il recula et manqua de tomber en arrière. Il était un Agneaux dans les griffes dans Lion.

« Lelouch, un homme mort n’a pas de droit ! Vous irez à l’Empire du Lumière, Nanaly et toi. Un Prince et une Princesse devraient être une bonne monnaie d’échange ! »




*~*

_______________________

~ Celui qui tue doit se préparer à être tué à son tour.


Dernière édition par Lelouch Lamperouge le Jeu 29 Oct - 17:01, édité 3 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lelouch Lamperouge
~ The Black King ~
~ The Black King ~
avatar

Date d'inscription : 18/07/2009
Messages : 183
Age : 26
Localisation : Royaume de Gaïa
Fonction : Lieutenant CK
Humeur : Normale...

Feuille de personnage
~ Origine: Noblesse Impériale
~ Relations:
~ Aptitudes:

MessageSujet: Re: ~ Lelouch Lamperouge ~   Mer 12 Aoû - 23:40

*~*

« L'amour ce n'est pas qu'un sentiment. C'est une renaissance. »

*~*


C’était l’été, le climat de l’Empire de Lumière lui sembla beaucoup plus chaud que son pays natal. La chaleur était suffoquante. Lelouch tenait la main de Nanaly. Tout c’était passé si vite, que même Lelouch avait encore du mal à comprendre. Ils avaient perdu leur titre d’héritier. Il revoyait Euphemia pleurer encore et encore sans pouvoir s’arrêter. Pour la première fois de sa vie, il avait vu Cornélia s’effondrer. La femme pour qui elle avait le plus d’admiration était morte et ses enfants être envoyé sur un continent lointain. Cornélia serra Lelouch dans ses bras, et lui promit de tout faire pour qu’ils reviennent au plus vite. Elle lui demanda de prendre soin sa petite soeur. Clovis avait remis entre les mains une esquisse qu’il avait faite de la famille Vi Britannia. Schneizel ne laissa rien transparaitre, comme à son habitude... Tout semblait si lointain maintenant.

On avait confié les deux enfants à la plus prestigieuse des Familles de Samouraï de l’Empire de Lumière. Lorsqu’ils arrivèrent, on les fit s’installer dans une petite dépendance se trouvant en retrait de la propriété des Kururugi. Nanaly qui ne pouvait voir, demanda a son frère comment était leur nouvelle maison. Ce dernier lui dirent qu’elle était mignonne, avec de jolis rideaux comme ceux qu’elle avait dans sa chambre au Palais.

« Tu mens ! »

Lelouch se retourna et aperçut un jeune garçon de son âge, habillé étrangement. Il avait un visage sévère et était clairement hostile à leur présence. Le jeune Prince s’opposa à l’inconnu et il finit par se jeter sur lui. Mais le jeune garçon para l’attaque et Lelouch se retrouva au sol. Nanaly cria le nom de son frère. L’inconnu regarda la jeune fille et semblait comprendre la situation.

« Tu es... aveugle ?! »

La jeune princesse répondit affirmativement. Le jeune garçon relâcha Lelouch, ne sachant que faire, il s’enfuit en courant...

Plusieurs semaines c’étaient écoulé, Lelouch s’occupait de son frère et de sa sœur, seul. Il apprit à cuisiner, à coudre, faire le ménage. Le jeune garçon qu’ils avaient rencontré à leur arrivé était le fils unique de la famille, Suzaku Kururugi. Il lui arrivait souvent de venir voir les trois étrangers mais repartait aussi sec. Il avait beaucoup de mal avec Lelouch et ce dernier ne supportait pas le jeune garçon.

Un jour alors que le temps menaçait, Lelouch était partit acheter des provisions. Il refusait de manger ce que la famille préparer, il avait peur que les Kururugi veuillent les empoissonner. Lorsqu’il revient, il ne trouva pas Nanaly. Inquiet, il commença à fouiller la maison de fond en comble... sans succès. Lui qui était si fière, était désormais désespéré, des larmes coulaient sur ses joues. Suzaku arriva en courant demandant au jeune garçon où était Nanaly. Ce dernier, sur la défensive, lui répondit qu’elle n’était pas là. Suzaku le questionna, et Lelouch finit par lui dire que sa sœur avait disparut. Suzaku partit en disant qu’il allait la retrouver. Lelouch courra à sa suite, puis le perdit de vue. Il chercha, hurlant le prénom de sa sœur. Avait-elle été kidnappée ? C’est alors qu’il rencontra une jeune femme, seule au milieu de la forêt. Elle était vêtue d’un kimono et possédait d’incroyables yeux dorés. Lelouch lui demanda si elle avait vu une petite fille avec des cheveux châtains passer par là. La jeune femme répondit que non. Le jeune garçon était sur ces gardes, il n’avait jamais vu cette femme auparavant. Peut-être s’agit c’est il d’un assassin ?! L’inconnue le rassura, lui certifiant qu’elle n’était pas son ennemie. Elle faisait juste ce qu’on lui avait demandé, vois comment il allait. Lelouch fut surpris et lui demanda qui l’envoyait.

* Eclat de rire *


Lelouch se retourna et distingua le rire familier de sa sœur. Il aurait voulu demander de plus ample explication à la jeune femme mais cette dernière avait disparu. Il resta un instant figé, essayant de trouver une explication aux paroles de la jeune femme. Puis, il courut en direction des rire enfantins alors que la pluie commençait à imbiber le sol. Guidé par les voix et les rire, le jeune garçon courrait tout en réfléchissant. Nanaly riait... Mais ils n’avaient jamais rit depuis la mort de Marianne, pas une seule fois, alors pourquoi maintenant ? Lelouch vit Suzaku apparaitre depuis le sol. Ce dernier lui indiqua que sa sœur était là avec lui. Lelouch demanda à sa soeur si elle allait bien. Elle se trouvait dans une espèce de petite cave dans le sol. Suzaku révéla à Lelouch qu’il s’agissait de sa base secrète. La petite fille semblait émerveillée et heureuse.

« Nanaly... tu rigolais il y a quelques instants ? Pourquoi tu n’avais pas rit jusqu'à maintenant ? »
« Parce que Suzaku riait d’une voix forte et heureuse... alors on a rit »
« ...rire... »
« Tu n’as pas réalisé, Lelouch ? Tu n’as pas rit tout non plus. »

Lelouch était surpris et regardait Suzaku. Ce dernier invita le jeune Prince déchu à venir les rejoindre. Mais Lelouch ne bougeait plus, ne sachant que faire. Le jeune samouraï finit par tirer le jeune Prince, l’entrainant de force dans la base secrète sous les rire amusé de Nanaly.

« Aïe... ne me tire pas comme ça! Tu es vraiment violent ! »
« Ne fais pas le difficile! Entre, et ferme la trappe. Nanaly... m’a parlé de toi. Je pensais que tu n’étais qu’un petit prince prétentieux, mais... ta mère... ta famille… et pourtant, tu la protège... même si on a le même âge... »
« Pour... Pourquoi pleures-tu ? »
« Même si tu n’es plus un prince... tu es vraiment incroyable... »
« Oui tu es incroyable grand-frère ^^ »
« ... Merci Nanaly... Merci Suzaku ! »



Les trois enfants se sont blottis ensemble, en hésitant mais c’était le début d’un merveilleux été. La plus s’arrêta sans qu’ils s’en aperçoivent. Lelouch et Suzaku devinrent amis et ne se quittait plus une seconde. Il arrivait souvent que Suzaku s’échappe de la résidence principale pour venir dormir avec les deux Britanniens. Les journées étaient consacrées aux jeux, à l’aventure. Les deux garçons s’entrainaient, se battant l’un contre l’autre à l’épée, sous les encouragements de la jeune Princesse. Les enfants s’amusaient à courir dans les champs de fleurs, Nanaly malgré sans handicape, fabriquait de jolie couronne de fleur à Suzaku et à Lelouch. Le jeune Prince était heureux. Il était libre et avait retrouvé son insouciance. Lelouch avait toujours pensé qu’il ne se serait jamais entendu avec Suzaku. Pourtant à mesure qu’il passé ses journées avec lui, à s’amuser, à se chamailler, la pensée d’être séparer de lui était insupportable. Suzaku était aussi important à ses yeux que Nanaly. Le voir heureux faisait son bonheur. Mais le Bonheur n’est pas Eternel...



*~*

« On ne sait pas ce qu'est l'amour tant qu'on a pas connu une séparation. »

*~*



En 352 a.p.t.c Le Saint Empire Britannien, royaume natal de Lelouch entrera en Guerre contre l’Empire de Lumière. Il voulait le dépouiller de ses ressources naturelles, précieuse aux yeux des Britanniens. La guerre faisait rage, plus rien ne garantissait la sureté de Lelouch et de sa sœur lorsque le chef de la Famille Kururugi décéda. La jeune femme que Lelouch avait rencontré un jour dans la forêt se révéla être une proche de l’Impératrice Marianne qui avait réussi à rentrer dans le pays. Elle força les enfants de la défunte Impératrice à la suivre. Après plusieurs semaines de voyages, les deux enfants arrivèrent dans leur nouveau pays, neutre, le Royaume de Gaïa.

La jeune femme resta avec eux quelques mois, le temps de s’assurer qu’ils ne craignaient rien. Elle rendait souvent visite aux deux enfants, mais ne restait jamais très longtemps. Il fallut plusieurs années à Lelouch pour se remettre de sa triste séparation. Par deux fois on lui avait arraché son bonheur. Tout cela ne pouvait plus durer. Lelouch voulait devenir fort pour protéger sa sœur mais aussi pour pouvoir enquêter sur la mort de sa Mère. Un jour alors qu’il était seul avec la jeune femme, il lui demanda si elle avait des informations sur la mort de sa mère. Cette dernière lui parla des diverses rumeurs qui circulait à la Cours Impériale. La plus fondée jusqu’à présent était celle concernant une société secrète, l’Elite de Sammaël... Cette organisation semblait s’en prendre à des personnes influentes afin de faire sombrer les royaumes dans le chaos. Pourquoi ? Personne ne le savait. Qui était cette Elite de Sammaël ? C’était un second mystère. La jeune femme proposa un pacte au jeune homme. Si ce dernier s’engager à découvrait la vérité sur cette société secrète, elle l’aiderait à devenir fort afin de protéger ce qui lui était cher. Lelouch n’hésita pas une seule seconde. Il voulait découvrir qui était cette organisation, ce qu’elle voulait et pourquoi elle avait orchestré l’assassinat de sa mère. La jeune femme se révéla être une magicienne de talent. Elle était aussi qualifié qu’un Maître Enchanteur, mais se rapprochait plus d’une Sorcière...

Lelouch et Nanaly vivaient depuis plusieurs années dans une petite demeure bourgeoise, Lelouch continuant à s’occuper seul de sa petite sœur. Il s’entraina avec l’aide de la jeune femme, à maitriser les forces de la Nature. Il rentra dans l’armée afin de suivre un entrainement physique. Il apprit à manier une épée, un arc... Il n’était pas très endurant mais son esprit vif et rusé en fit très vite un très bon combattant. Lorsqu’il fut âgé de quinze ans, il devint Enchanteur, gagnant par la même un titre et des terres. En l’an 360 a.p.t.c Lelouch Lamperouge a intégré l’Ordre des Chevaliers Célestes. Il fait partie des meilleurs Chevaliers du pays et son but est de trouver l’Elite de Sammaël, de lui soutirer les informations concernant la mort de sa mère et de créer un monde de paix pour sa sœur Nanaly.


*~*


▪️ Signe Particulier : ///

▪️ Aime :
• Sa Sœur
• Les Chats
• Les Souvenirs de son Enfance
• Les Echecs
• Le Thé et les Gâteaux


▪️ Déteste :
• Son Père
• Les Orages
• Les Séparations
• Les Efforts Physique
• Les Aliments Epicés

▪️ Couleur : Violet

▪️ Devise : Tuer n'est pas forcément mal. Dans ce monde, beaucoup méritent de mourir. Mais celui qui tue doit se préparer à être tué à son tour.

*~*



~ LE JOUEUR ~


▪️ Surnom : Mystère... Mystère...
▪️ Expérience RPG : Je fais des RP depuis un peu plus d'un an...
▪️ Comment avez-vous connu le Forum : Oh la bonne Blague, je suis obligé de répondre ?
▪️ Code du Règlement :
Spoiler:
 

_______________________

~ Celui qui tue doit se préparer à être tué à son tour.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: ~ Lelouch Lamperouge ~   

Revenir en haut Aller en bas
 
~ Lelouch Lamperouge ~
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Une bonne douche bien méritée [PV Lelouch][Hentaï]
» Suzaku Miura - Touche pas, tu vas avoir un coup de jus !
» Règles
» Code Geass, Hangyaku no Lelouch
» [QUÊTE]Tu es moi et je suis lui: Agathe Arena, Lelouch Kokoro et Morphée Himo

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Order of the Celestial Knights :: TEMPLE SACRE :: * Fiche de Candidature * :: ~ Fiches Validées-
Sauter vers: