AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 « La Sorcière Grise »

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
C.C.
Sorcière Grise
Sorcière Grise
avatar

Date d'inscription : 23/01/2010
Messages : 38

MessageSujet: « La Sorcière Grise »   Mer 27 Jan - 15:29

~ C.C ~




▪️ Nom : Inconnu, mais en faite, elle ne s'en souvient pas
▪️ Prénom : Son prénom? Elle n'en a pas, ou du moin elle ne s'en souvient pas, on l'a toujours appellé C.C
▪️ Surnom : Trouve lui en un, si tu n'a pas peur de mourir. Mais on l'appelle « La Sorcière Grise »

▪️ Age : Comme dit plus haut, elle ne sais même pas la date ou elle est née donc elle ne peut savoir son age, mais elle doit être très vielle.
▪️ Taille : Elle fait 1M75 la jeune demoiselle.
▪️ Poids : 45KG, et oui petite et fine, sa fait son charme
▪️ Sexe : Elle se souvient qu'elle est une femme comme même
▪️ Sexualité : Elle n'aime que les hommes, enfin elle croit.
▪️ Origine : Ne sais plus
▪️ Groupe Souhaité : Sorcière
▪️ Liens :
Amie de Feu Marianne Vi Britannia
« Complice » de Lelouch Lamperouge mais ressent quelque chose pour ce dernier.

▪️ Physique :

Les belles choses ont toujours attirées les hommes. Ils n'ont eu de cesse de la chercher durant leurs existences si éphémères. La beauté les obsède, les hante ; il y attache tellement d'importance que leur quête effrénée vers elle les transforme en monstre à coup de chirurgie esthétique. Les femmes rêvent de la beauté éternelle et gaspillent leur fortune dans des crèmes inutiles qui leur donnent l'illusion d'avoir vingt ans. Elles accordent tellement d'importance à leurs apparences qu'elles en viennent à jalouser leurs propres filles. Il existe bien une personne que la déchéance de la beauté et la jeunesse ne touche pas. Cette personne a pourtant traversé les siècles et les millénaires. Cette personne n'est autre que C.C, la sorcière grise.

Pas une marque, pas une ride, pas une trace ne vient trahir de si longues années d'existence. C.C a l'apparence d'une jeune femme de dix-sept tout au plus. Imaginez qu'elle a plus d'un millénaire est impensable. Shitsu est une jeune femme à l'allure excentrique certes mais jeune et belle, voilà ce que l'on se dit en la voyant pour la première fois. Pourquoi excentrique ? Nous allons nous concentrer sur les détails à présent.
Commençons par ses cheveux. Pour attirer l'œil, on ne pourrait faire mieux. En effet, ils sont verts, lisses, soyeux et longs ; si longs qu'ils lui tombent juste au-dessus des fesses. Certaines mèches cascadent sur ses délicates épaules tandis qu'une frange orne son front. Il existe trois particularité qui sont en concurrence permanente en ce qui concerne l'excentricité : ses cheveux, ses yeux et son style vestimentaire. Comment ne pas tomber sous le charme de ses yeux ? Magnifiques tel le Soleil au zénith. Oui, ses yeux sont dorés ; ils vous hypnotisent et vous entraînent dans un monde apocalyptique de sable fins et de champs de tournesol...L'or, c'est chaud ou du moins plus chaud que l'argent ; le sable doré du désert est chaud voir brûlant alors pourquoi ? Pourquoi quand on fixe les yeux de la sorcière, on ne voit rien, pas une once de chaleur ? Ils sont froids et glacial. Voilà un talent de C.C, elle arrive à surprendre, à aller au-delà des apparences. Le reste de son visage est pareil : d'une beauté inégalable. Il est bien proportionné, constitué par des traits fins uniquement, complété par un petit nez droit et bien sculpté, mis en valeur par des yeux en amande et par des lèvres pleines...Comment résister à son emprise ? Voilà pourquoi on la jalouse et pourquoi sans fausse modestie, elle peut se permettre de dire simplement ce qu'elle est : belle.

La sorcière a une silhouette à en faire pâlir d’envie les plus belles femmes du monde. N’étant ni trop grande ni trop petite, elle est de taille moyenne. Son corps, à l’allure de poupée en porcelaine, est élancé et délicat. Cette impression de fragilité ne laisse pas deviner la force qui habite cette ravissante silhouette. Force qui pourtant reste indéniable. Il reste pourtant difficile voire impensable de déceler sa puissance cachée. Ainsi, elle peut endosser plusieurs rôles sans que l’on ne la suspecte. Ses jambes sont fines et longues, son corps est parsemé de courbes douces : ses hanches, sa poitrine, ses fesses…Bien qu’elles ne soient pas aussi développées que celles de certaines autres femmes, C.C en reste tout de même attirante.
La dernière chose d'excentrique chez elle est sans nul doute sa façon de s'habiller. Ses vêtements épousent parfaitement ses formes sans pour autant être moulant. Ils sortent toujours de l'ordinaire et ne sont jamais banals. Elle porte habituellement une camisole blanche, allez savoir pourquoi...Outre cette camisole, elle peut également porter une tenue dont le style se trouve sûrement quelque part entre les soubrettes et les poupées. Aussi étonnant que cela puisse paraître, elle peut troquer son extravagance pour des tenues plus sobre afin de pouvoir se promener et recueillir des informations nécessaires. Enfin, plus récemment, elle s'habille d'une robe fendue et de longue bottes blanches, sous sa robe, elle porte un short blanc également. Il lui arrive aussi de piloter et dans ce cas-là, elle est vêtue d'une combinaison blanche aux épaulettes rouges.

Le physique de C.C ne la rend pas que "belle" mais aussi totalement insondable. Qui pourrait deviner ce qu'elle pense ? A-t-elle peur ? Comment le savoir, elle ne tremble pas, ne cligne pas des yeux...Rien ni dans sa voix, ni dans son comportement ne trahit la moindre de ses pensées. On peut toutefois remarquer qu'elle est froide et souvent cynique. Ses lèvres ne s'étirent jamais en un sourire franc mais en un rictus ironique. Elle parait souvent ailleurs, fière, blasée, froide...et mystérieuse mais tout ça ne fait que rajouter encore plus de classe à son comportement. N'est-on pas fasciné par l'intouchable ?

▪️ Caractère :

C.C n'est pas ouverte, elle est fermée. Elle n'est pas altruiste mais égoïste. Elle méprise, se moque et rabaisse. C.C n'est pas une princesse, elle est une sorcière. La chose la plus raisonnable serait de l'éviter voire de la nier...ce qui serait peine perdue si c'est elle qui s'approche. Si elle souriait comme tout le monde, elle paraîtrait si humaine si gentille...elle donnerait une impression de sécurité ! Mais non ! Shitsu ne sera jamais comme ça. Elle est différente. Elle ne donne pas cette impression de douceur et de sécurité seulement une impression de méchanceté et de froideur. Oui, la sorcière grise est effrayante. Ceux qui ont le malheur de la connaître savent en témoigner ; elle leur parle crument, les critiques, est cynique, se moque d'eux, elle fait des remarques acerbes, les embête, leur joue des tours...Fou serait celui qui oserait la traiter de gentille refoulée. Avant toute chose, il vous faut savoir que C.C est une personne extrêmement égoïste. N'a-t-elle pas abandonner un orphelin à partir du moment où elle apprit qu'il ne lui serait pas utile puisqu'il ne pourrait aucunement réaliser et tenir son contrat ? N'est-elle pas en train d'aider un homme qui par sa rébellion a tué déjà abattu tant de victime ? Elle n'a pas hésité vendre son âme et à emprunter la voie du carnage, du sang et de la douleur pour protéger Lelouch et Nanaly. Peu lui importe que le monde soit détruit, que les humains meurent sous ses yeux, elle veut que l'on réalise son rêve à n'importe quel prix. C.C est un être à l'extrême de l'égoïsme. Selon beaucoup, elle ne mériterait pas d'être considérée comme une humaine. Peut-être que ceux qui la surnommèrent "Silver Witch" s'en étaient rendus compte ? Elle ne ressent rien envers les autres, elle les manipule à sa guise, n'éprouve ni pitié ni compassion envers eux, elle n'aime personne et personne ne l'aime...à moins d'être fou. Elle n'a pas d'ami, juste un complice et un frère qui, soit dit en passant, n'est pas mieux qu'elle. C.C est inconsciente, elle se fiche totalement des conséquences de ses actes à partir du moment où ils lui permettent d'avancer. Elle n'aime pas parler d'elle, est très peu bavarde ou au contraire trop loquace, elle aime tout savoir mais ne répond jamais aux questions.

Tant de mystère planent autours de la jeune femme. Y a-t-il des raisons à un comportement si inhumain, si abjecte, si abominable ? A-t-elle souffert par le passé ? L'immortalité l'a-t-elle détruite au point de ne plus vouloir s'occuper des autres ? Pourtant, elle aide bien quelqu'un, le soutient dans ses plans...en échange d'un contrat. Encore, elle ne donne jamais rien sans rien. Que veut-elle au fond ? Elle pourrait tout avoir. Qu'est-ce qui pourrait lui résister et qu'elle ne pourrait pas s'offrir sans l'aide d'un complice ? Elle ne peut vouloir l'argent, elle ne s'attaquerait qu'au riche. Elle ne veut ni la paix, ni l'amour ; elle n'a de cesse de semer la haine et la discorde sur son passage. La guerre ? Sa seule existence est une raison pour faire la guerre. De plus, l'humanité n'a guère besoin d'elle pour une absurdité pareille. Elle qui n'a pas peur de manipuler les gens, qui est assez intelligente et calculatrice pour diriger n'importe qui, qu'est-ce qui lui oppose une telle résistance. Quelle est cette chose qu'elle ne peut atteindre seule ? Que se cache-t-il derrière tant de masque ? Il lui arrive pourtant de choquer, oui...N'a-t-elle pas réagi quand Lelouch a piégé Mao ? Pour l'une des seules et uniques fois, on put entendre sa voix chargée d'émotions. Cela ne prouve-t-il pas qu'elle n'est pas si mauvaise que ça ? N'était-elle pas gentille avec Mao ? Cette tendresse, était-ce réellement de la simulation ? Elle se moque des malheurs de son complice mais n'est-elle pas là pour l'épauler ? Ou n'est-ce encore qu'un masque pour atteindre son but final ? Personne ne connait la réponse mieux que la principale concernée. Elle sait mieux personne que l'humanité est pourrie jusqu'à la moelle ; que l'homme aime se faire la guerre ; que l'amour n'est qu'une illusion ; que le mensonge est partout...Elle, qui aime assister aux complots des humains qu'elle trouve si stupide, elle qui s'amuse des conséquences de leurs actes et de leurs réactions, ces choses-là sont-elles les dernières à lui procurer un semblant d'amusement ?

C.C se cache sous un tas de masque, de sourires moqueurs, de remarques acides, de méchanceté gratuite...mais au bout du compte pourrait-elle être la tendre jeune femme qu'elle était avec Mao ? Aucune certitude n'est permise si ce n'est celle de savoir que moins vous serrez proche d'elle, plus vous aurez de chance de survivre.

▪️ Signe Particulier : Ses cheveux d'un vert émeraude

▪️ Aime :
▪️ Nanaly pour qui elle porte une affection
▪️ Lelouch mais chut c'est un secret
▪️ Le calme
▪️ L'eau

▪️ Déteste :
▪️ Le bruit
▪️ La vie...

▪️ Couleur : Noir

▪️ Devise : Lève-toi et bat-toi car sinon tu ne vaut rien alors disparait.


*~*


~ LE JOUEUR ~


▪️ Prénom ou Surnom : [Facultatif] Laura A.K.A Crazy-Sweet
▪️ Expérience RPG : 4 ans bientôt 5 =)
▪️ Comment avez-vous connu le Forum : Partenaire de Morphia :D
▪️ Code du Règlement :
Spoiler:
 


Dernière édition par C.C. le Jeu 28 Jan - 15:06, édité 3 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
C.C.
Sorcière Grise
Sorcière Grise
avatar

Date d'inscription : 23/01/2010
Messages : 38

MessageSujet: Re: « La Sorcière Grise »   Mer 27 Jan - 20:02

▪️ Histoire :

Le passé d'une personne est une clef pour son avenir tout autant que l'est son présent. Une personne sans passé est une personne qui n'existe pas. Sa vie commence quand il a vécu et pas avant. En fonction d'une passé, on peut déterminer le caractère, les buts, les rêves, les craintes. Pourquoi ? Pourquoi en est-on arrivé là ? Avec quel espoir cet individu a-t-il décidé de changer ? Par quels rêves brisés cette personne s'est-elle transformée en serpillère ou en monstre ? Le passé nous renseigne sur tellement de choses ! Mais cela suffira-t-il pour comprendre notre chère sorcière grise ?

Que sait-on d'elle ? A-t-elle eu un rêve ? Et ce rêve a-t-il été brisé pour qu'elle soit ainsi devenue une femme si cynique ? Où a-t-elle vu le jour ? Est-ce que ses parents l'aimaient ? Dans le cas contraire, pourquoi ? Avait-elle des frères, des sœurs ? Est-ce que sa famille était riche ou alors pauvre ? Tant de questions qui ne viennent même pas à l'esprit tant C.C est entourée par une aura de mystère. De toute façon, ce ne sera sûrement pas elle qui répondra à vos questions...

Tentons tout de même de nous informer. Personne ne sait où et à quelle époque la jeune sorcière est née. On ne sait rien non plus sur sa famille. Peut-être a-t-elle été vendu à un maître violent en échange de quelques petites piécettes d'or ? Cela en dirait long sur la confiance que porte, aujourd'hui, C.C envers les hommes. On ne sait ce qu'elle put vivre comme horreur chez son maître, si ce n'est qu'il était violent au vue des réactions qu'avait la jeune femme après avoir perdu sa mémoire. Par chance ? Elle réussit à s'enfuir et erra durant des jours durant sans que personne ne lui tende la main, ou ne lève le petit doigt pour lui venir en aide. Comment ne pas se mettre à croire que l'humanité ne vaut rien ? Elle mourrait de faim devant leurs yeux. Leurs yeux qui se détournaient à son passage ou qui la fixaient d'un air méprisant. C.C, dont personne ne connait le vrai prénom si on omet deux personnes, n'était pas une enfant comme les autres ; ses parents l'avaient vendue comme un vulgaire tas de foin ; son maître n'était pas un homme bon, il était mauvais, violent,...Tendresse, amour ? Elle ne savait pas ce que s'était. Elle n'attirait l'attention de personne, elle était insignifiante. Elle était abandonnée et seule, terriblement seule.

» Une vraie rencontre, une rencontre décisive, c'est quelque chose qui ressemble au destin.



C'est alors qu'il est apparu, lui, celui qui a tout orchestré ! Tel un chevalier du chaos sur son fidèle destrier. Il avait été le seul à la remarquer, elle, la petite crasseuse qui pataugeait dans la boue. Il ne la regardait pas avec mépris, il était différent et il dégageait quelque chose qui était à la fois effrayant mais également fascinant. Il ne fallut pas longtemps à la petite imprudente pour lui accorder sa confiance, à croire que ses expériences ne lui avaient rien appris. Alors pourquoi l'écouter ? Elle devrait se méfier mais voilà, il était le seul à s'intéresser à elle. Il lui demanda d'abord ce qu'elle faisait là. Ce qu'elle faisait ? Rien, elle errait comme d'habitude mais elle répondit qu'elle n'avait plus de parents...qu'elle haïssait d'ailleurs. Leur discussion continua durant un déjeuner que lui proposa l'inconnu. Ils parlèrent, de tout et de rien, de ses vœux, de ses rêves… De chose qui, habituellement, n'intéressent absolument personne, mais qu'il écoutait tout de même sans broncher ou montrer le moindre signe d'ennui.

    «Si tu souhaites une nouvelle vie, un lieu où tu pourras te sentir vivante: Rends toi dans l'église du village et prie le Seigneur. Il est bon et n'abandonne jamais ses agneaux dans le besoin.»


C'est comme ça que finit leur discussion. C.C ne se posa même pas la question de savoir s'il disait vrai, il lui offrait une chance, elle la saisirait ! Avant qu'il ne s'en aille, elle lui demanda son prénom. Celui-ci, préférant garder son voile de mystère, lui laissa le choix de l'appeler grand-frère ! Quelles belles paroles pour une fillette qui n'avait pas eu l'occasion d'avoir de frère. Il s'en alla, sur son cheval, laissant C.C s'aventurer à la recherche de son destin. Déterminée à y arriver, elle marcha, des heures durant, dans l'espoir de trouver cette fameuse église. Elle n'y arriva pas finalement et malgré tous ses efforts, s'effondra sur la route. Les caprices du destin sont pourtant étonnants. Elle n'était pas parvenue jusqu'à l'église, alors l'église se mouva jusqu'à elle...enfin, plutôt une sœur. Que cette femme était douce avec elle. Personne jusqu'à présent n'avait été si attentionné avec la future sorcière. Elle le lui proposa son pouvoir, en échange d'un contrat. Elle devrait réaliser son vœu. Une occasion pareille n'était pas à rater et sans hésitation, C.C accepta. Peut-être aurait-elle du refuser ? Les conséquences de son acte joueraient beaucoup pour elle mais elle n'y pensait pas, à ce moment-là.

Elle était aimée de tous ! Son pouvoir lui donnait enfin sa revanche sur ce qu'elle n'avait jamais pu atteindre : l'amour, ou ce qu'elle croyait être l'amour. Elle profita de ce pouvoir durant de longues années...Elle adorait ça ! Avoir l'impression d'être le centre du monde, que tout le monde voulait lui parler, être son ami, son amant. Elle en avait presque oublié le contrat, pensait-elle réellement que les gens l'aimaient pour ce qu'elle était ? Sûrement pas. Elle savait que s'ils tombaient sous son charme, c'était uniquement du à son pouvoir, elle l'avait simplement oublié ou elle s'était forcée à l'oublier. Elle en reprit conscience lorsque son pouvoir devint incontrôlable. Voilà que n'importe qui se mettait à l'aimer. Une chose en entraînant une autre, la sœur demanda enfin à C.C d'exaucer son vœu le plus cher : mourir.

Tout bascula à nouveau pour C.C, qui n'était plus une fillette. De mortelle, elle était passée à immortelle. Elle l'avait tuée, sans pour autant le vouloir, elle avait passé un contrat. La voilà maudite à présent, condamnée à errer durant l'éternité. Elle n'avait plus rien, plus personne. Elle se fichait à présent que les gens l'aiment ! Ils ne l'aimaient pas elle, ils aimaient ce masque répugnant créée par le pouvoir. Seconde après Seconde, minutes après minutes, heures après heures, jours après jours, siècles après siècles, C.C observa le monde changer ! Changer et se ternir encore plus. Les hommes étaient tous pervertis par la quête du pouvoir. Guerre, génocide,...Elle fut même chassée car considérée comme sorcière. Des années de solitude, durant lesquelles elle se forgea sa carapace de méchanceté.

Elle n'eut de cesse de rechercher LA personne qui l'aiderait à mourir. Elle crut l'avoir trouvée. Mao ! Un petit orphelin du Royaume de Lumière, âgé de seulement six ans. Elle lui donna le pouvoir. Il était puissant. Mao avait la force de la tuer. Son pouvoir donnait le pouvoir de lire dans les pensées. Il devint très vite incontrôlable et Mao devint lui aussi totalement dépendant de C.C sur qui le pouvoir ne fonctionnait pas. Pourtant, il ne put se résoudre à l'abattre, C.C avait l'erreur de le laisser s'attacher à elle. Il n'était qu'un échec pour elle et elle l'abandonna. Pensait-elle réellement qu'il n'était qu'un bon à rien ? Peut-être...ou pas.

Elle fut quelque temps après une amie intime de feu Marianne mais celle ci fut assassinée. L'impératrice avait deux enfant Lelouch qui malgré la mort de sa mère ne pleurait jamais et la douce Nanaly. On entendait beaucoup de chose dans le palais

    « On raconte que l’Impératrice Marianne a été assassinée »
    « Un assassin aurait difficilement pu s’introduire dans son Palais »
    « C’est effrayant, qui est derrière tout ça ? »
    « Une autre épouse jalouse ? »
    « Le Prince Lelouch ne semble pas affecter de la mort de sa mère... »
    « Des rumeurs disent qu'il s'agit d'assassin de l'Empire de Lumière ! »
    « Sa Majesté Lelouch ne pourra peut être plus prétendre au Trône maintenant que l’Impératrice est morte »
    « J'ai également entendu dire que l'Elite de Sammaël était liée à la mort de sa Majesté»
    « Et sa sœur la Princesse Nanaly ? »
    « Elle est aveugle et sera inutilisable pour l’arène politique, comme c’est dommage... »


C.C avait promit quelque chose a l'impératrice, surveillé et protégé les deux jeunes enfants quoi qu'il arrive. Quand ils furent envoyés au Royaume de Lumière par leur père, C.C alla les chercher et les conduisit au royaume de Gaïa. La jeune C.C resta avec eux quelques mois, le temps de s’assurer qu’ils ne craignaient rien. Elle rendait souvent visite aux deux enfants, mais ne restait jamais très longtemps, ou du moins le temps d'une petite discussion avec la jeune aveugle et hop elle repartait. Lelouch voulait devenir fort pour protéger sa sœur mais aussi pour pouvoir enquêter sur la mort de sa Mère, et c'est ce qu'elle devait faire. Un jour alors qu’il était seul avec elle, il lui demanda si elle avait des informations sur la mort de sa mère. C.C lui parla d'une Elite de Sammaël. C.C proposa un pacte au jeune Lelouch. Si ce dernier s’engager à découvrait la vérité sur cette société secrète, elle l’aiderait à devenir fort afin de protéger ce qui lui était cher, Nanaly. Lelouch n’hésita pas une seule seconde. Alors elle lui révéla tout se qu'elle savait sur elle...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lelouch Lamperouge
~ The Black King ~
~ The Black King ~
avatar

Date d'inscription : 18/07/2009
Messages : 183
Age : 26
Localisation : Royaume de Gaïa
Fonction : Lieutenant CK
Humeur : Normale...

Feuille de personnage
~ Origine: Noblesse Impériale
~ Relations:
~ Aptitudes:

MessageSujet: Re: « La Sorcière Grise »   Jeu 28 Jan - 18:08

Chère C.C.,

Bienvenue sur Celestial Knight !
Concernant ta fiche je n'ai rien à redire.
Le nombre de lignes est plus que suffisant pour faire partie du groupe des Sorcières.
Je souhaite donc de bien t'amuser parmi nous ;)

Sur ce tu es Validé !

_______________________

~ Celui qui tue doit se préparer à être tué à son tour.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
James Sabourin
♠ Your Nightmare ♠
♠ Your Nightmare ♠
avatar

Date d'inscription : 27/10/2009
Messages : 106

Feuille de personnage
~ Origine: ROYAUME DE GAÏA
~ Relations:
~ Aptitudes:

MessageSujet: Re: « La Sorcière Grise »   Jeu 28 Jan - 21:32

Bienvenue :)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: « La Sorcière Grise »   

Revenir en haut Aller en bas
 
« La Sorcière Grise »
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Compagnie Grise
» Liste compagnie grise
» [500 pts] La compagnie grise: Full tir
» Y'Shahinn Nehleän - Prime Sorcière
» SDA Lothlòrien/Compagnie Grise

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Order of the Celestial Knights :: TEMPLE SACRE :: * Fiche de Candidature * :: ~ Fiches Validées-
Sauter vers: